Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog aquapomu
  • : Mon but est de donner à lire des poèmes personnels, ou d'autres auteurs parfois ; des nouvelles, des notes sur le vocabulaire, la poésie, etc. Il s'agit d'un blog littéraire, en réalité.
  • Contact

Recherche

Archives

2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 14:55

   L’émission d’ARTE programmée le lundi 07 juillet 2008 s’intitule « Top of the Pops », un titre bien de chez nous, désormais, et en sous-titre « Summer of the 70’s ». On ne pouvait pas rêver mieux ! Quand au Courrier Picard du même jour, il nous indique que la 10e édition du festival musical « Solidays » a eu lieu à Longchamp, à la fin de la semaine précédente.

     Qu’y a-t-il de plus bête qu’une dinde ? Un banquier, pardi ! Jamais avares de décisions idiotes, les banques françaises s’en donnent à cœur joie pour renier leur propre langue, à laquelle elles livrent une guerre sans merci. Je les soupçonne même de faire un concours entre elles, à celle qui sera plus sotte que les autres. On se demande si les directeurs des banques ont encore un cerveau. Ainsi, après l’affaire dite « Kerviel », la Société Générale a créé une unité spéciale de contrôle, le « product control group ». Quel génie !   

     « Le processus d’automatisation des péages autoroutiers pourrait déboucher dans l’avenir sur le Free Flow », nous informe Le Courrier Picard du samedi 16 août 2008. Ce doit être un « truc » très important, car le journaliste emploie des majuscules en initiales. Quand on apprend que ce « système de péage en flux libre » permettra aux sociétés autoroutières de supprimer 7000 salariés, on s’amuse beaucoup moins.

     L’A.D.M.D. (Association pour le droit de mourir dans la dignité), nous envoie le journal trimestriel n° 108, de septembre. Déjà ! Qu’y voit-on sur la couverture, en gros caractères ? « World Congress Paris 2008 » Et en plus petits caractères : « For a global recognition of our final freedom ». Encore un congrès qui se déroulera entièrement en anglais ! Naturellement, puisque nous sommes en France, et que notre soumission aux conquérants étasuniens est totale. Quand le président de cette association, Jean-Luc Romero écrit, dans les premières lignes de sa déclaration : « Il faut être fier de défendre la liberté pour les autres… », il sait bien qu’il défend l’anglais contre le français, et que notre liberté à nous n’a aucune importance. Quant aux pages 10 et 11 de la revue, elles sont rédigées entièrement en anglais, et c’est scandaleux, car même les lecteurs français n’ont pas le droit élémentaire de comprendre de quoi il en retourne, dans leur propre pays. Après de tels exemples, hélas ! très nombreux en France, ne nous étonnons pas que notre pays aille si mal, aussi bien dans son économie que dans sa politique. Son avenir de prétendue grande puissance est bien sombre, et la langue française a beaucoup de soucis à se faire, quand les loups sont dans la bergerie.
   Bonne semaine, rares amis lecteurs. Étienne.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

André 26/12/2009 17:54


tu vois Etienne, je manque de temps mais un jour tout arrive... en plus je jour de ta fête. Bises Dédé


Articles Récents

Pages