Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog aquapomu
  • : Mon but est de donner à lire des poèmes personnels, ou d'autres auteurs parfois ; des nouvelles, des notes sur le vocabulaire, la poésie, etc. Il s'agit d'un blog littéraire, en réalité.
  • Contact

Recherche

Archives

18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 16:34

~~C’est une petite chose, un mot, une tentative de déstabilisation, un mensonge – le plus souvent – qui gonfle comme un ballon de baudruche, comme le membre minuscule qui se prend une érection. Cela commence à peine comme le battement d’ailes d’un papillon et finit comme le bruit de dix mille bouches qui prononceraient en même temps le même mensonge. Cela devient un fleuve torrentueux qu’on ne peut arrêter ; comme la bouche d’un volcan inextinguible, toutes proportions gardées. Quand on est la victime d’une telle machination, l’on est le spectateur médusé, l’auditeur interloqué de sa propre dévalorisation ; dans ce cas précis, on pourrait presque affirmer qu’il s’agit d’une diffamation. Deux ou trois langues vipérines ont murmuré dans le pavillon de deux ou trois oreilles attentives que celui-là « a ses humeurs, qu’il est en quelque sorte caractériel, que sa famille est bizarre… », toutes ces paroles prononcées avec conviction, mais dans la seule intention de faire le mal et de nuire, les affirmations péremptoires étant fausses, naturellement. Le papillon s’est envolé, et le courant d’air produit s’est mis à gonfler, gonfler, gonfler. Tout le village inhale maintenant l’air vicié que deux ou trois bouches malfaisantes exhalent, jubilant de produire un tel effet.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Pages