Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog aquapomu
  • : Mon but est de donner à lire des poèmes personnels, ou d'autres auteurs parfois ; des nouvelles, des notes sur le vocabulaire, la poésie, etc. Il s'agit d'un blog littéraire, en réalité.
  • Contact

Recherche

Archives

19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 16:58

* Dans différents articles, notamment de la revue « Réponses à tout » de septembre 2008, on trouve, en vrac : « parano story », « guitar hero : on tour », « zapping », « Facebook is watching you », « opération stop fast-food chez les pauvres ». Notons que ces expressions ou ces titres sont sur trois ou quatre pages seulement. Je n’ai donc pas terminé mon travail d’exploration !

* Le titre d’un petit catalogue joint à la revue « Point de vue » est le suivant : « Short-list » ; des sous-titres intérieurs précisent : « high tech », « best seller ». pour nous convaincre d’acheter les produits proposés, on nous certifie qu’il s’agit là d’un « design qui rafraîchit ».  

* Le n° 336 de la petite revue « Version femina » du 05 septembre 2008 nous gratifie d’une kyrielle de termes anglais. Elle est coutumière du fait et n’est jamais avare d’une anglomanie maladive. Comme elle n’a pas un intérêt majeur – ni même mineur, du reste – espérons qu’elle soit peu lue afin d’en limiter les effets néfastes sur les neurones de nos concitoyens. Notons les termes et expressions suivants : en couverture, « j’adopte la veste british » ; « spécial mode mon dress code de l’hiver ». En page 3 : « le best of de l’hiver », « sexy », « un petit look so British ». En page 13 « le tailleur pantalon fait son come back », « So British », « la touche fashion ». En page 16 : « Dandy gothique », puis, plus loin : « college girl », « miss tartan », « punkette chic », « So British » (encore une fois ! ). Voilà donc le vocabulaire auquel nous sommes soumis.

* Le Courrier Picard du 4 septembre 2008 nous parle du Frenic, une « Cellule du renseignement nationale française ». C’est clair et net, puisqu’on nous l’écrit noir sur blanc. Or, ajoute le quotidien, Frenic signifie : « French national intelligence Cell ». Où sommes-nous encore allés chercher cette dénomination ? C’est à désespérer de la France ! D’ailleurs, je désespère de nos élites et de nos élus.

* Aujourd’hui 12 sept. 08, je lis sur le portail MSN : « Plein feu sur les musts pour être lookée à la rentrée ». Sans autre commentaire !

* Le 13 septembre 2008, Le Courrier Picard parle dans ses pages de « Marseille by night » et du « coaching amoureux ». Un sous-titre pose la question : « Quel est le rôle du coach ? » Parfois, on se demande bien à quoi sert encore la langue française !

* La lettre 73 (septembre 2008) de BNP PARIBAS propose de « renforcer la sécurité des paiements sur Internet grâce au système Verified by VISA ou MasterCard SecureCode ». Vous n’avez donc plus rien à craindre, vous serez protégé contre la langue française !

* Moisson faite dans un numéro de « Version femina » de septembre 2008 : « Queen Foresti », « la Playlist hebdo », « Make-up », « Drainocoach » (qui est une publicité pour Vichy Célestins), « blouson quatre looks », « modeshopping », « in & out », « very hot », « newsjardin ». Ouf ! Sans doute en ai-je oublié, mais j’ai fait tout mon possible pour passer rapidement sur ces expressions qui me dévitalisent l’encéphale.

* Quand on est victime d’un « burn-out », il faut prendre un « coach », nous a affirmé une journaliste de France 3, dans son journal du 24 septembre 2008.

* Une publicité placardée sur les bus parisiens s’insurge : « Arrêtez de massacrer l’anglais ! ». Il faut avoir un sacré culot, pour afficher cette plaisanterie éhontée, car j’espère que c’en est une. On massacre bien le français, dans notre propre patrie, sans que les pouvoirs publics s’en émeuvent, bien au contraire, puisqu’ils encouragent l’usage de la langue anglaise en toutes circonstances. 
Étienne vous remercie de votre lecture.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Pages